Aujourd’hui, nous partons à la découverte des deux parties qui composent principalement une forêt : la canopée, composée des grands arbres qui tutoient les sommets et la lumière et le sous-bois, la forêt de l’ombre et des matières en décomposition. On vous explique leurs différences mais aussi ce qui fait leur essentielle complémentarité. 🌱 🌺

Une structure plus complexe qu’on ne le pense

Une forêt, c’est une structure plus complexe et fascinante qu’on ne pourrait le penser. C’est en fait deux forêts l’une sur l’autre.

Il y a le sous-bois, représenté par les plus petits arbres, et puis la canopée, constituée des grands arbres en arrière-plan, qui surplombent tout. Ce sont bien deux forêts différentes.

La canopée, c’est la forêt du présent. Le sous-bois, c’est la forêt du passé et de l’avenir.

Le sous-bois

Commençons par le sous-bois, en bas. Il est sombre, très calme, il n’y a pas de vent. Le sous-bois est aussi très humide : 98 à 100% d’humidité chaque nuit. Et puis c’est un endroit sans cesse bombardé de choses qui tombent de la canopée. On peut donc assimiler le sous-bois à une poubelle en quelque sorte.

Tout ce qui meurt y tombe, y est digéré puis minéralisé et part dans le sol.

Quant à la faune du sous-bois, il faut bien comprendre que nous n’avons pas affaire aux mêmes animaux que ceux qui vivent dans la canopée. Au sol, les animaux que l’on peut rencontrer sont souvent homochromes, ils se confondent avec leur environnement. Leur stratégie est l’immobilité. C’est une forme particulière de mimétisme.

C’est dans le sous-bois que vont naître et grandir les futurs arbres de la canopée.

La canopée

Il faut se rappeler qu’on connaît mal la canopée. Son exploration par les scientifiques n’a même pas un quart de siècle et elle est très loin d’être terminée.

Que sait-on de la canopée ?

Point essentiel : c’est l’endroit le plus vivant sur Terre. La canopée est le sommet indiscutable de la biodiversité terrestre, dont l’essentiel se trouve dans ses hauteurs.

La canopée est la surface supérieure de la forêt, celle qui reçoit directement les rayons du soleil donc l’énergie. La faune y est sur-abondante car les fruits et les fleurs s’y trouvent en majorité. On y trouve donc les prédateurs des feuilles, les pollinisateurs des fleurs et les disperseurs des graines. La présence animale de la canopée est donc extrêmement riche et diversifiée.

75% de la faune d’une forêt se trouve dans la canopée.

Si l’on va se percher en haut d’un arbre dans une forêt tropicale par exemple, on pourra y apercevoir des oiseaux, des singes, beaucoup d’insectes, notamment de magnifiques papillons, et la faune de l’écorce, fourmis, yules, blattes…etc. Un endroit d’une richesse incroyable.

Le sous-bois et la canopée, bien que deux parties distinctes de la forêt, ne peuvent pas exister l’une sans l’autre. Différentes mais complémentaires, elles forment ensemble les forêts que nous connaissons tous.

Pour découvrir en images le sous-bois et la canopée, c’est juste ici ! 👇

Laisse un commentaire pour nous dire ce que tu as pensé de cet article ! 😉

Et pour en savoir plus sur les caractéristiques particulières de la forêt, c’est par ici ou !

Découvre la 1ère formation en ligne pour

Créer des forêts natives

selon la méthode Miyawaki
Je découvre !