Aujourd’hui, on vous parle du parasitisme. 🤔
En prenant l’exemple d’un incroyable champignon qui parvient à prendre le contrôle d’une fourmi pour assurer sa reproduction, on vous montre pourquoi l’homme a fini par quitter les tropiques pour coloniser les milieux tempérés afin d’échapper au parasites. 🏃

Qu’est-ce que le parasitisme ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un parasite ?

C’est un organisme vivant qui vit aux dépends d’un autre organisme vivant, un hôte. Certains parasites sont bénins et ne font pas trop de dégâts. Mais certains peuvent aller jusqu’à tuer leur hôte. A priori, cela paraît être une mauvaise idée de tuer son hôte car le parasite ne peut plus vivre. C’est pourtant plus astucieux que ça.

Prenons l’exemple d’une innocente fourmi. Elle cherche de la nourriture et surtout n’importe quelle nourriture qui est animale ou qui ressemble à quelque chose d’animal. Elle s’intéresse donc à une spore de champignon et la mange.

Ce champignon s’appelle le cordyceps. Il va germer et envahir tout l’organisme de la fourmi. Ce parasite va réussir à s’installer dans tous ses tissus et finir par attaquer le système nerveux de la fourmi. Son comportement va alors complètement changer.

Elle trouve quelque chose sur lequel monter et elle va aller aussi haut qu’elle peut, jusqu’à la cime des arbres. Puis elle meurt, tuée par le champignon. De là, les spores du champignon vont sortir et, entraînés par les vents alizés, vont couvrir tout le paysage. Le fait que le champignon tue son hôte lui permet de se reproduire et se multiplier de façon énorme.

Différents parasitismes

Le parasitisme peut prendre plusieurs formes.

Ici, c’est un champignon sur un animal mais on peut avoir aussi un animal sur un champignon, une plante sur une autre plante, un animal sur une plante ou un animal sur un autre animal, tel le moustique avec l’homme par exemple.

Toutes les combinaisons de parasitisme sont en fait possibles entre les hôtes et les parasites. C’est aussi un mode de vie plus abondant qu’on ne le pense.

A chaque endroit où l’on trouve une ressource, la vie s’installe et tire parti de cette ressource. Dans une forêt tropicale, l’humain est aussi une ressource. C’est normal que d’autres êtres vivants s’intéressent à nous et vivent à nos dépends.

L’homme vient des tropiques à l’origine et les scientifiques se sont demandé pourquoi il les avait quittés. Il y a eu de nombreuses hypothèses à ce sujet mais l’une des raisons principales est la présence de parasites en trop grand nombre. Quitter les tropiques a dû être un processus assez long mais petit à petit, l’homme a réalisé que partir vers l’une des deux directions opposées, nord ou sud, lui permettait d’échapper à la pression du parasitisme. La vie devenait alors beaucoup plus simple, malgré des climats somme toute plus durs. Mais il vaut sûrement mieux un hiver dur, qu’une vie de lutte contre les parasites.

Le parasitisme nous concerne donc aussi, ce n’est pas un détail, c’est fondamental.

Pour découvrir en images le fonctionnement du parasitisme, c’est juste ici ! 👇

Laisse un commentaire pour nous dire ce que tu as pensé de cet article ! 😉

Et pour en savoir plus sur les autres caractéristiques de la forêt, c’est par ici ou !

Découvre la 1ère formation en ligne pour

Créer des forêts natives

selon la méthode Miyawaki
Je découvre !