Qu’est-ce qu’un chablis ? Difficile de deviner le sens de ce terme issu du vocabulaire forestier. 🤔 Et pourtant, ils ont un rôle crucial dans la dynamique de toutes les forêts. Aujourd’hui, on vous explique ce qui se cache derrière ce mot.

Définition du chablis

Pour faire simple, un chablis, dans le vocabulaire de la forêt, c’est à la fois un arbre qui tombe mais aussi le trou qu’il laisse derrière lui dans le sol. Le terme s’applique aux deux.

Mais alors, pourquoi est-ce qu’un arbre tombe (quand ce n’est pas l’homme qui le fait tomber bien sûr) ?

Les différentes causes du chablis

La réponse n’est pas si évidente. Un arbre mouillé, par exemple, double son poids. Ce qui explique qu’il va tomber surtout en saison des pluies, dans les pays qui connaissent ce type de climat.

Une autre raison pour laquelle l’arbre tombe vient du poids des lianes qui vont potentiellement l’investir. Les lianes sont très actives et grossissent très vite. Il arrive donc un moment où l’arbre ne peut plus supporter leurs poids. Pas besoin de vent ou de pluie, il tombe et cela fait un chablis.

Un arbre peut aussi mourir de vieillesse mais c’est beaucoup plus rare. Il peut aussi être attaqué par un parasite ou un pathogène, et là encore, laisser un chablis derrière lui.

Et puis, il y a aussi, malheureusement, les chablis artificiels crées par l’homme lorsqu’il coupe les grands arbres destinés à l’exploitation forestière. Ceux-là seraient à éviter bien sûr idéalement, mais ce sont tout de même des chablis.

A quoi ressemble un chablis ?

Un chablis laisse un double trou en forme de huit, ou du symbole de l’infini, quand il se forme.

On peut observer le trou laissé par l’endroit où se trouvait la couronne de l’arbre et à l’opposé le trou formé par la couronne de l’arbre en tombant. Cela forme un huit.

Si l’arbre ne tombait pas, on aurait dans la forêt un sous-bois sombre composé de petits arbres qui survivent mais attendent de la lumière pour pousser. Le chablis forme donc une arrivée soudaine d’énergie pour les petits arbres, ce qui relance la dynamique et favorise l’arrivée rapide d’arbres pionniers. Ces arbres pionniers ne vivent pas très longtemps mais vont préparer la repousse de la vraie forêt en lieu et place du chablis.

Pour l’effacer, il faut donc compter deux siècles.

Pour découvrir en images ce qu’est un chablis avec Francis Hallé, c’est juste ici ! 👇

Laisse un commentaire pour nous dire ce que tu as pensé de cet article ! 😉

Et pour en savoir plus sur les forêts et leur définition, c’est par !

Découvre la 1ère formation en ligne pour

Créer des forêts natives

selon la méthode Miyawaki
Je découvre !